22 janv. 2014

Guy Demarle, le roi du white labelling et cobranding

Les robots attaquent : Thermomix, Cook'in Demarle, Kenwood Cooking Chef : ils vont vous broyer les cacahuètes


Chère Madame,

Comme moi vous vous demandez pourquoi on paie un robot ménager 1.000 euros de nos jours ? C'est bien simple : c'est parce que l'on le nomme désormais "robot multifonctions". Il est en inox, il est sain, il a un panier vapeur, il tourne, il coupe, il découpe, il chauffe, il mixe, il fouette, il compte les secondes, les minutes, les heures, il bippe et il pèse. Tout à un prix là dedans...

En tout cas, le marché est en pleine expansion en Europe avec une potentielle fortune à la clef pour leurs fabricants respectifs.

Il y en a un, le Cook'in Demarle, qui en plus est français, fabriqué par Guy, un inventeur de moules en silicone. Grace au nouveau PDG de la Guy Demarle Grand Public SAS, Patrice Jaquelin, et à ses 6000 poules vendeuses par correspondance, il fait un tabac. Il passe même à la télé, alors bon, c'est sérieux. 







Le léger Hic : le coup du logo et de la couleur


Le point fort chez Guy Dermarle, c'est le logo, et le rapport entre le logo et le prix du robot. C'est le logo qui, une fois collé, pèse le plus dans la balance. C'est lui qui change l'eau en vin, et le produit blanc en produit noir. C'est lui, qui transforme un robot à 500 euros en un robot à 1.000 euros.

Mais non ?!


Mais si, le marketing vous a bien eu. En voici deux illustrations Made in France, pour rire ou pleurer, selon que vous ayez déjà terminé de payer votre robot en 10 mensualités ou non :


Exemple 1 : la mandoline Demarle à -70%


Le white labelling, on peut en effet le faire sur tout et sur n'importe quoi. Alors Guy, il l'a fait sur une mandoline en plastique.

Cette mandoline, Guy, il l'a dit, c'est "L'ustensile indispensable dans votre cuisine, résumé en 3 mots : simplicité, sécurité et qualité". 

Et il dit aussi que sa mandoline Demarle vaut 70 euros. C'est une valeur qu'il estime être juste.

Pourtant, une autre société, Progressive International, spécialisée en accessoires de cuisine, dit elle, que cette mandoline, la même, vaut 50 euros (sur Amazon France par exemple), soit 28% moins chère. Amazon offre la plupart du temps la livraison gratuite, et vous offre un service de garantie et de retour, tout aussi bon (voir bien meilleur) que votre celui de votre conseillère Demarle. 

Comme la mondialisation n'a pas de limite, exceptionnellement, cette mandoline vaut en réalité 22 euros (30$) sur Amazon USA. Pour la livraison, là, il faudra payer 7$ soit 5 euros.

On arrive donc à une baisse de 68% ... justifié par un logo et une couleur différente. Magie, magie.





Exemple 2 : le robot Cook'in à -45%


Assez rigolé, les mandolines c'est drôle un moment, mais le plat de résistance c'est autre chose : le robot noir Guy Demarle coûte, vaut, mériterait ici encore une dépense de 1000 euros, payable en 10x sans frais. Ouf, avec les accessoires.

C'est LE cheval de bataille des ateliers culinaires Demarle organisés à domicile.

Et bien, ce robot et sa montagne d'accessoires, mais en blanc, vous est proposé au prix plus raisonnable de 555 euros (parfois 700) sur Amazon Espagne par le fabricant original Taurus MyCook, auprès duquel Demarle achète son Cook'in colorié en
noir. Les mêmes accessoires sont inclus. Seul le livre de recette diffère. Un livre de recette qui revient donc à 445 euros...

Je me, et je vous pose donc la question : que gagne-t-on encore à acheter le robot Dermarle en lieu et place du Taurus ? Doit-on aveuglément faire confiance à une société qui agit de la sorte ?

On répondra certainement : Attention, l'Espagne c'est loin, c'est exotique, ce n'est pas garanti.

Et bien ici aussi Amazon Espagne offre la livraison gratuite, une vraie garantie de 2 ans et un service de retours gratuits quand ils sont nécessaires. Qui dit mieux ?

Pour information, si vous n'êtes pas convaincu, et si vous pensez que c'est le robot de Guy Demarle qui est l'original, sachez que plusieurs autres marques ont également rebrandé le modèle de Taurus : citons par ordre d'exotisme croissant l'allemand Jupiter MyCook, le français Lacor Mycook (interdit désormais) et le brésilien Mallory Mycook.

Alors, blanc ou noir les produits et le business Demarle ?












22 janv. 2014 b126

Guy Demarle, le roi du white labelling et cobranding

Les robots attaquent : Thermomix, Cook'in Demarle, Kenwood Cooking Chef : ils vont vous broyer les cacahuètes


Chère Madame,

Comme moi vous vous demandez pourquoi on paie un robot ménager 1.000 euros de nos jours ? C'est bien simple : c'est parce que l'on le nomme désormais "robot multifonctions". Il est en inox, il est sain, il a un panier vapeur, il tourne, il coupe, il découpe, il chauffe, il mixe, il fouette, il compte les secondes, les minutes, les heures, il bippe et il pèse. Tout à un prix là dedans...

En tout cas, le marché est en pleine expansion en Europe avec une potentielle fortune à la clef pour leurs fabricants respectifs.

Il y en a un, le Cook'in Demarle, qui en plus est français, fabriqué par Guy, un inventeur de moules en silicone. Grace au nouveau PDG de la Guy Demarle Grand Public SAS, Patrice Jaquelin, et à ses 6000 poules vendeuses par correspondance, il fait un tabac. Il passe même à la télé, alors bon, c'est sérieux. 







Le léger Hic : le coup du logo et de la couleur


Le point fort chez Guy Dermarle, c'est le logo, et le rapport entre le logo et le prix du robot. C'est le logo qui, une fois collé, pèse le plus dans la balance. C'est lui qui change l'eau en vin, et le produit blanc en produit noir. C'est lui, qui transforme un robot à 500 euros en un robot à 1.000 euros.

Mais non ?!


Mais si, le marketing vous a bien eu. En voici deux illustrations Made in France, pour rire ou pleurer, selon que vous ayez déjà terminé de payer votre robot en 10 mensualités ou non :


Exemple 1 : la mandoline Demarle à -70%


Le white labelling, on peut en effet le faire sur tout et sur n'importe quoi. Alors Guy, il l'a fait sur une mandoline en plastique.

Cette mandoline, Guy, il l'a dit, c'est "L'ustensile indispensable dans votre cuisine, résumé en 3 mots : simplicité, sécurité et qualité". 

Et il dit aussi que sa mandoline Demarle vaut 70 euros. C'est une valeur qu'il estime être juste.

Pourtant, une autre société, Progressive International, spécialisée en accessoires de cuisine, dit elle, que cette mandoline, la même, vaut 50 euros (sur Amazon France par exemple), soit 28% moins chère. Amazon offre la plupart du temps la livraison gratuite, et vous offre un service de garantie et de retour, tout aussi bon (voir bien meilleur) que votre celui de votre conseillère Demarle. 

Comme la mondialisation n'a pas de limite, exceptionnellement, cette mandoline vaut en réalité 22 euros (30$) sur Amazon USA. Pour la livraison, là, il faudra payer 7$ soit 5 euros.

On arrive donc à une baisse de 68% ... justifié par un logo et une couleur différente. Magie, magie.





Exemple 2 : le robot Cook'in à -45%


Assez rigolé, les mandolines c'est drôle un moment, mais le plat de résistance c'est autre chose : le robot noir Guy Demarle coûte, vaut, mériterait ici encore une dépense de 1000 euros, payable en 10x sans frais. Ouf, avec les accessoires.

C'est LE cheval de bataille des ateliers culinaires Demarle organisés à domicile.

Et bien, ce robot et sa montagne d'accessoires, mais en blanc, vous est proposé au prix plus raisonnable de 555 euros (parfois 700) sur Amazon Espagne par le fabricant original Taurus MyCook, auprès duquel Demarle achète son Cook'in colorié en
noir. Les mêmes accessoires sont inclus. Seul le livre de recette diffère. Un livre de recette qui revient donc à 445 euros...

Je me, et je vous pose donc la question : que gagne-t-on encore à acheter le robot Dermarle en lieu et place du Taurus ? Doit-on aveuglément faire confiance à une société qui agit de la sorte ?

On répondra certainement : Attention, l'Espagne c'est loin, c'est exotique, ce n'est pas garanti.

Et bien ici aussi Amazon Espagne offre la livraison gratuite, une vraie garantie de 2 ans et un service de retours gratuits quand ils sont nécessaires. Qui dit mieux ?

Pour information, si vous n'êtes pas convaincu, et si vous pensez que c'est le robot de Guy Demarle qui est l'original, sachez que plusieurs autres marques ont également rebrandé le modèle de Taurus : citons par ordre d'exotisme croissant l'allemand Jupiter MyCook, le français Lacor Mycook (interdit désormais) et le brésilien Mallory Mycook.

Alors, blanc ou noir les produits et le business Demarle ?












28 mars 2013

Leçon 1 : Comment ouvrir la ramure des jeunes arbres fruitiers ?


Voici donc comme promis le premier article consacré aux soins à apporter à votre verger afin d'obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances.

Aujourd'hui, nous allons parler d'une étape cruciale, facile à réaliser, et néanmoins assez peu répandue, qui va vous permettre de bien former vos arbres fruitiers et de leur donner un bon départ et une structure aérée de manière durable.

Cette étape est de préférence à réaliser durant les premières années de vie de vos arbres.

Le vocabulaire

Petit rappel avant de commencer, la technique que nous allons aborder concerne uniquement les arbres fruitiers de plein vent.

Un arbre fruitier dit de plein vent (très souvent de forme libre) est un arbre tout ce qu'il y a de plus "normal", c'est à dire qui pousse seul, sans besoin de support. Il n'est donc pas palissé. Les arbres palissés sont au contraire soit accrochés à un mur (espalier) ou à des fils tendus entre des piquets (contre-espalier).

Arquer les charpentières, signifie courber les branches principales qui partent du tronc de votre arbre, les rendre plus horizontales. Comme Jésus sur la croix en somme (le mauvais gout!).

Ca va pour tout le monde?

L'objectif

L'objectif recherché en arquant les branches charpentières d'un arbre fruitier est multiple :

1. Ouvrir la ramure de l'arbre
Le dicton dit qu'il faut qu'un oiseau puisse voler au centre d'un arbre fruitier sans le toucher de ses ailes.

Malheureusement un arbre fruitier a naturellement tendance à filer verticalement vers la lumière (le ciel) de manière serrée et trop fermée. Nous devons donc l'aider artificiellement à s'ouvrir pour obtenir plus rapidement des fruits.

Ouvrir la ramure d'un arbre, cela se fait d'une part via la taille (tailler les branches qui poussent vers l'intérieur entre autres), mais aussi par une bonne formation initiale de votre arbre. Les charpentières doivent être bien positionnées au départ. Tout cela va équilibrer sa structure durablement et faire qu'il présentera une forme bien large et solide plutôt que haute, trop étroite et cassante (les branches positionnées à angle aigus sur le tronc cassent en effet plus facilement).

2. Assainir l'arbre en l'aérant et en l'éclairant
Arbre non formé au port trop étroit
Il faut aérer un arbre fruitier et le réchauffer en y faisant pénétrer le plus de lumière possible. Cela va permettre de chasser l'humidité du centre de l'arbre, et donc d'en chasser les moisissures. Vous éviterez ainsi nombre de maladies cryptogamiques (dues à des champignons) qui sont autant de sources d'échecs au verger.

3. Favoriser l'apparition des fleurs et accélérer la mise à fruits
Ce point découle des deux précédents :

  • En rendant les branches plus horizontales, vous favorisez l'apparition des bourgeons à fleurs, et donc de fruits potentiels sur les branches. Vous ralentissez en effet la sève dans l'arbre. Au lieu de filer vers le ciel, celle ci alimente plus lentement et mieux les branches. Les bourgeons à fleurs apparaissent plus vite et plus souvent sur un plan horizontal.
  • En rendant votre arbre plus sain, vous multipliez vos chances de voir vos fruits mûrir pleinement sans maladie, et vous limitez les traitements.

La procédure et le matériel

Je rappelle encore une fois qu'il est plus facile d'effectuer cette opération durant les toutes premières années de vie de l'arbre, lorsque les branches sont fines et flexibles. Après ça, il vous sera plus difficile de rattraper la charpente de votre arbre, au risque de casser les branches, plus âgées et plus dures. En le faisant dès l'année de plantation, ou l'année qui suit, vous donnez une forme optimale à votre arbre pour la vie. Un petit effort à ne fournir qu'une seule fois, pour un résultat à long terme.

Pour écarter les branches d'un arbre fruitier, pas de grands moyens nécessaires. Je ne vous propose donc que des systèmes D, qui vous apporteront d'autant plus d'auto-satisfaction (et d'aura auprès des voisines).

Le but est finalement de donner aux branches une inclinaison comprise entre 45° et 60°.
Un moyen facile de situer les degrés est de placer votre bras à la perpendiculaire du tronc : 90°. Divisez cet espace en deux : vous obtenez 45°. Le fameux coup du morceau de tarte, expliqué aux adultes par un belge.

Première solution : les écarteurs de branches

Ecarteur - extrémités avec clous
C'est mon système favori. Il s'agit simplement de couper des lattes en bois (d'environ 1cm de section) sur une longueur voulue. Vous pouvez sans hésiter en faire quelques unes de 25 ou 30 cm de long, cela sert toujours. Quelques grandes aussi (1m par exemple) pour vos sujets âgés.

La finition est laissée à votre goût... Soit vous enfoncez de fins clous à chaque extrémité de la latte et vous leurs coupez la tête avec une pince coupante (photo 1), soit vous incisez simplement les extrémités de la latte en V avec un vieux sécateur (photo 2).


Ecarteur  - extrémités en V
Personnellement, je trouve le système à clous plus stable dans le temps. Les clous viennent s'enfoncer légèrement dans l'écorce superficielle (sans aucun risque de blesser l'arbre) et y restent solidement fixés. Il ne faut cependant pas les déplacer tous les deux jours... La deuxième solution (en V) est certes plus facilement déplaçable, mais c'est également son inconvénient. On retrouve souvent les lattes qui ont glissé à terre par temps de grand vent, surtout sur les écorces jeunes et lisses.




Branches & Limb Spreaders
Enfin, sachez qu'il existe des écarteurs tout faits, en plastique, mais je
n'en n'ai jamais vu à vendre en ligne qu'aux Etats Unis.

J'en ai un cependant déjà trouvé à vendre en Belgique aux Pépinières d'Enghien (établissement que je vous recommande chaudement pour leurs arbres palissés magnifiques).







Deuxième solution: les poids à suspendre

C'est une technique assez facile à mettre en oeuvre également. Il s'agit tout simplement de suspendre des poids aux branches que vous voulez écarter. Vous pouvez les confectionner vous même en coulant simplement du mortier ou du béton dans un petit récipient (pot de yaourt, petit pot de fleur, fond de bouteille, etc.) en prenant soin d'y placer une tige rigide en fer qui servira de crochet à suspendre. Vous accrochez alors les poids aux branches grâce à une corde, ou mieux à un lien souple pour ne pas abîmer la branche en cas de frottement.

Petit inconvénient : attention à la casse éventuelle des jeunes rameaux en cas de grand vent (uniquement si vos poids sont assez lourds).

Fruitier de noël ... (photo Thomasd)
Certaines personnes pendent également une brique fendue en deux, une grosse pierre, etc. Le principe reste toujours le même.

Bref, vous accrochez ce que vous voulez pour donner à votre arbre un aspect de sapin de noël : baskets, pot de confitures, sachets de sable, que sais-je encore...



Troisième solution: les haubans (ou tendeurs)

Cette technique peut s'avérer pratique dans certains cas, notamment sur des sujets plus âgés, ou en cas de terrain balayés par les vents.

Il suffit de passer une corde autour des branches à courbe et de la fixer dans le sol à l'aide d'un pieu (j'utilise des piquets de camping). Faites un nœud coulissant pour pouvoir régler la tension au fur et à mesure de l'arcure souhaitée. Allez y progressivement pour les branches plus âgées et plus dures, prenez votre temps, et tenez compte de la flexibilité de chaque espèce (le cerisier est plus dur par exemple). Ne forcez pas, laissez un minimum de jeu.

Veillez impérativement à faire le raccord avec la branche avec un lien souple. J'utilise pour ma part une petite attache en caoutchouc qu'on ne trouve que dans les vieux magasins belges! Ce pays est magnifique. Je place également une protection au pied du hauban (un bout de tuyau isolant par exemple) afin qu'ils soient bien visibles et pour éviter de se prendre les pieds dedans. Ma fille s'amuse d'ailleurs beaucoup à les torturer... Une corde de couleur vive pourrait tout aussi bien faire l'affaire.

L'inconvénient des arbres haubanés est l'encombrement occasionné  Si votre jardin est petit et que vous devez le tondre régulièrement, ce système ne sera pas très pratique. C'est un peu pareil si vous avez un chien sauvage à mon avis.

Par contre vous pouvez également utiliser ce type de cordage pour resserrer certaines branches, et les rapprocher du tronc. Par exemple pour des branches trop arquées vers le bas (mais ça c'est une autre histoire).






Voilà je pense que c'est tout. Ceux qui ont tout lu et qui sont arrivés jusqu'ici sont bien courageux il me semble. Ou bien sont endormis. N'hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions : vous les notez sur un petit bout papier et vous le perdez dans votre voiture.
28 mars 2013 b126

Leçon 1 : Comment ouvrir la ramure des jeunes arbres fruitiers ?


Voici donc comme promis le premier article consacré aux soins à apporter à votre verger afin d'obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances.

Aujourd'hui, nous allons parler d'une étape cruciale, facile à réaliser, et néanmoins assez peu répandue, qui va vous permettre de bien former vos arbres fruitiers et de leur donner un bon départ et une structure aérée de manière durable.

Cette étape est de préférence à réaliser durant les premières années de vie de vos arbres.

Le vocabulaire

Petit rappel avant de commencer, la technique que nous allons aborder concerne uniquement les arbres fruitiers de plein vent.

Un arbre fruitier dit de plein vent (très souvent de forme libre) est un arbre tout ce qu'il y a de plus "normal", c'est à dire qui pousse seul, sans besoin de support. Il n'est donc pas palissé. Les arbres palissés sont au contraire soit accrochés à un mur (espalier) ou à des fils tendus entre des piquets (contre-espalier).

Arquer les charpentières, signifie courber les branches principales qui partent du tronc de votre arbre, les rendre plus horizontales. Comme Jésus sur la croix en somme (le mauvais gout!).

Ca va pour tout le monde?

L'objectif

L'objectif recherché en arquant les branches charpentières d'un arbre fruitier est multiple :

1. Ouvrir la ramure de l'arbre
Le dicton dit qu'il faut qu'un oiseau puisse voler au centre d'un arbre fruitier sans le toucher de ses ailes.

Malheureusement un arbre fruitier a naturellement tendance à filer verticalement vers la lumière (le ciel) de manière serrée et trop fermée. Nous devons donc l'aider artificiellement à s'ouvrir pour obtenir plus rapidement des fruits.

Ouvrir la ramure d'un arbre, cela se fait d'une part via la taille (tailler les branches qui poussent vers l'intérieur entre autres), mais aussi par une bonne formation initiale de votre arbre. Les charpentières doivent être bien positionnées au départ. Tout cela va équilibrer sa structure durablement et faire qu'il présentera une forme bien large et solide plutôt que haute, trop étroite et cassante (les branches positionnées à angle aigus sur le tronc cassent en effet plus facilement).

2. Assainir l'arbre en l'aérant et en l'éclairant
Arbre non formé au port trop étroit
Il faut aérer un arbre fruitier et le réchauffer en y faisant pénétrer le plus de lumière possible. Cela va permettre de chasser l'humidité du centre de l'arbre, et donc d'en chasser les moisissures. Vous éviterez ainsi nombre de maladies cryptogamiques (dues à des champignons) qui sont autant de sources d'échecs au verger.

3. Favoriser l'apparition des fleurs et accélérer la mise à fruits
Ce point découle des deux précédents :

  • En rendant les branches plus horizontales, vous favorisez l'apparition des bourgeons à fleurs, et donc de fruits potentiels sur les branches. Vous ralentissez en effet la sève dans l'arbre. Au lieu de filer vers le ciel, celle ci alimente plus lentement et mieux les branches. Les bourgeons à fleurs apparaissent plus vite et plus souvent sur un plan horizontal.
  • En rendant votre arbre plus sain, vous multipliez vos chances de voir vos fruits mûrir pleinement sans maladie, et vous limitez les traitements.

La procédure et le matériel

Je rappelle encore une fois qu'il est plus facile d'effectuer cette opération durant les toutes premières années de vie de l'arbre, lorsque les branches sont fines et flexibles. Après ça, il vous sera plus difficile de rattraper la charpente de votre arbre, au risque de casser les branches, plus âgées et plus dures. En le faisant dès l'année de plantation, ou l'année qui suit, vous donnez une forme optimale à votre arbre pour la vie. Un petit effort à ne fournir qu'une seule fois, pour un résultat à long terme.

Pour écarter les branches d'un arbre fruitier, pas de grands moyens nécessaires. Je ne vous propose donc que des systèmes D, qui vous apporteront d'autant plus d'auto-satisfaction (et d'aura auprès des voisines).

Le but est finalement de donner aux branches une inclinaison comprise entre 45° et 60°.
Un moyen facile de situer les degrés est de placer votre bras à la perpendiculaire du tronc : 90°. Divisez cet espace en deux : vous obtenez 45°. Le fameux coup du morceau de tarte, expliqué aux adultes par un belge.

Première solution : les écarteurs de branches

Ecarteur - extrémités avec clous
C'est mon système favori. Il s'agit simplement de couper des lattes en bois (d'environ 1cm de section) sur une longueur voulue. Vous pouvez sans hésiter en faire quelques unes de 25 ou 30 cm de long, cela sert toujours. Quelques grandes aussi (1m par exemple) pour vos sujets âgés.

La finition est laissée à votre goût... Soit vous enfoncez de fins clous à chaque extrémité de la latte et vous leurs coupez la tête avec une pince coupante (photo 1), soit vous incisez simplement les extrémités de la latte en V avec un vieux sécateur (photo 2).


Ecarteur  - extrémités en V
Personnellement, je trouve le système à clous plus stable dans le temps. Les clous viennent s'enfoncer légèrement dans l'écorce superficielle (sans aucun risque de blesser l'arbre) et y restent solidement fixés. Il ne faut cependant pas les déplacer tous les deux jours... La deuxième solution (en V) est certes plus facilement déplaçable, mais c'est également son inconvénient. On retrouve souvent les lattes qui ont glissé à terre par temps de grand vent, surtout sur les écorces jeunes et lisses.




Branches & Limb Spreaders
Enfin, sachez qu'il existe des écarteurs tout faits, en plastique, mais je
n'en n'ai jamais vu à vendre en ligne qu'aux Etats Unis.

J'en ai un cependant déjà trouvé à vendre en Belgique aux Pépinières d'Enghien (établissement que je vous recommande chaudement pour leurs arbres palissés magnifiques).







Deuxième solution: les poids à suspendre

C'est une technique assez facile à mettre en oeuvre également. Il s'agit tout simplement de suspendre des poids aux branches que vous voulez écarter. Vous pouvez les confectionner vous même en coulant simplement du mortier ou du béton dans un petit récipient (pot de yaourt, petit pot de fleur, fond de bouteille, etc.) en prenant soin d'y placer une tige rigide en fer qui servira de crochet à suspendre. Vous accrochez alors les poids aux branches grâce à une corde, ou mieux à un lien souple pour ne pas abîmer la branche en cas de frottement.

Petit inconvénient : attention à la casse éventuelle des jeunes rameaux en cas de grand vent (uniquement si vos poids sont assez lourds).

Fruitier de noël ... (photo Thomasd)
Certaines personnes pendent également une brique fendue en deux, une grosse pierre, etc. Le principe reste toujours le même.

Bref, vous accrochez ce que vous voulez pour donner à votre arbre un aspect de sapin de noël : baskets, pot de confitures, sachets de sable, que sais-je encore...



Troisième solution: les haubans (ou tendeurs)

Cette technique peut s'avérer pratique dans certains cas, notamment sur des sujets plus âgés, ou en cas de terrain balayés par les vents.

Il suffit de passer une corde autour des branches à courbe et de la fixer dans le sol à l'aide d'un pieu (j'utilise des piquets de camping). Faites un nœud coulissant pour pouvoir régler la tension au fur et à mesure de l'arcure souhaitée. Allez y progressivement pour les branches plus âgées et plus dures, prenez votre temps, et tenez compte de la flexibilité de chaque espèce (le cerisier est plus dur par exemple). Ne forcez pas, laissez un minimum de jeu.

Veillez impérativement à faire le raccord avec la branche avec un lien souple. J'utilise pour ma part une petite attache en caoutchouc qu'on ne trouve que dans les vieux magasins belges! Ce pays est magnifique. Je place également une protection au pied du hauban (un bout de tuyau isolant par exemple) afin qu'ils soient bien visibles et pour éviter de se prendre les pieds dedans. Ma fille s'amuse d'ailleurs beaucoup à les torturer... Une corde de couleur vive pourrait tout aussi bien faire l'affaire.

L'inconvénient des arbres haubanés est l'encombrement occasionné  Si votre jardin est petit et que vous devez le tondre régulièrement, ce système ne sera pas très pratique. C'est un peu pareil si vous avez un chien sauvage à mon avis.

Par contre vous pouvez également utiliser ce type de cordage pour resserrer certaines branches, et les rapprocher du tronc. Par exemple pour des branches trop arquées vers le bas (mais ça c'est une autre histoire).






Voilà je pense que c'est tout. Ceux qui ont tout lu et qui sont arrivés jusqu'ici sont bien courageux il me semble. Ou bien sont endormis. N'hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions : vous les notez sur un petit bout papier et vous le perdez dans votre voiture.

22 mars 2013

Devenez autonomes : cueillez une pomme !

Cette fois, je vais faire comme avec mes enfants, je vais vous apprendre à devenir autonomes. 

Il va de soi que dès aujourd'hui, vous allez aussi apprendre à ne plus claquer tout votre salaire au supermarché. Faites un effort. Vous aimez ça vous de bosser toute l'année pour finalement vous payer des Pink Lady (incroyable mais c'est une marque déposée) d'Australie le weekend venu ? Moi pas, des pommes même pas bonnes dans un avion ça me tue.

J'ai donc décidé de vous offrir une série d'articles sur une activité qui me passionne : le verger.

En quelques leçons, simples, pratiques, didactiques ... parfaites, vous allez devenir les maître du monde (végétal).

Grâce à un belge, vous allez tous obtenir de beaux fruits sur vos pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers et autres arbres fruitiers (rime de mots clefs en "iers" pour Google).

Travaux de base pour débuter votre verger

Je rappelle qu'il faudra quand même un peu bosser pour commencer quelque part avant de devenir le roi des arbres. Cela consistera à  :
  1. Planter un fruitier comme un homme,
  2. Tailler quand cela s'avère nécessaire, 
  3. Soigner quand cela s'avère nécessaire : je m'attarderai sur des traitements préventifs,
  4. Nourrir si cela s'avère nécessaire : mais cela reste optionnel à mon avis,
  5. Butiner les fleurs : je m'adresse ici aux insectes,
  6. Arquer les branches charpentières de vos jeunes arbres,
  7. Parler à vos arbres (le plus possible) : cours obligatoire.
Ces différents articles seront abordés dans le désordre. Bien fait !

N'hésitez pas à vous abonner à ce blog par e-mail (colonne de droite) pour recevoir ces nouveaux articles en avant-première belge.

22 mars 2013 b126

Devenez autonomes : cueillez une pomme !

Cette fois, je vais faire comme avec mes enfants, je vais vous apprendre à devenir autonomes. 

Il va de soi que dès aujourd'hui, vous allez aussi apprendre à ne plus claquer tout votre salaire au supermarché. Faites un effort. Vous aimez ça vous de bosser toute l'année pour finalement vous payer des Pink Lady (incroyable mais c'est une marque déposée) d'Australie le weekend venu ? Moi pas, des pommes même pas bonnes dans un avion ça me tue.

J'ai donc décidé de vous offrir une série d'articles sur une activité qui me passionne : le verger.

En quelques leçons, simples, pratiques, didactiques ... parfaites, vous allez devenir les maître du monde (végétal).

Grâce à un belge, vous allez tous obtenir de beaux fruits sur vos pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers et autres arbres fruitiers (rime de mots clefs en "iers" pour Google).

Travaux de base pour débuter votre verger

Je rappelle qu'il faudra quand même un peu bosser pour commencer quelque part avant de devenir le roi des arbres. Cela consistera à  :
  1. Planter un fruitier comme un homme,
  2. Tailler quand cela s'avère nécessaire, 
  3. Soigner quand cela s'avère nécessaire : je m'attarderai sur des traitements préventifs,
  4. Nourrir si cela s'avère nécessaire : mais cela reste optionnel à mon avis,
  5. Butiner les fleurs : je m'adresse ici aux insectes,
  6. Arquer les branches charpentières de vos jeunes arbres,
  7. Parler à vos arbres (le plus possible) : cours obligatoire.
Ces différents articles seront abordés dans le désordre. Bien fait !

N'hésitez pas à vous abonner à ce blog par e-mail (colonne de droite) pour recevoir ces nouveaux articles en avant-première belge.

26 févr. 2013

En cette période hivernale, nous souffrons. Outre le manque de lumière, les pannes de batteries et les oreilles gelées, il existe un fléau bien plus grave : les gosses qui braillent. Pour un canadien ça ne veut rien dire, mais pour le reste du monde, ça veut dire un enfant qui hurle.

Pourquoi ? pourquoi, mais pourquoi il hurle ?

Parce qu'il a mal à la gorge, que son nez enfle, que ses oreilles se bouchent et suintent et parce que on ne peut pas leur donner des Strepsils codéïne. Quelle misère ! Outre la revente dudit bébé ou enfant sur Internet, il est possible de limiter fortement les hurlements causés par les désagréments de l'hiver sur le petit corps fragile. D'une part, on peut les emplir de tisane au thym (pas pour les bébés) et miel (pas pour les bébés), mais plus grands ils feront pipi au lit pour se venger. D'autre part, on peut hydrater leurs muqueuses avec un humidificateur du tonnerre. C'est la muqueuse sèche qui est le pire ennemi de la gorge saine. Tout le monde sait ça.

Quel modèle d'humidificateur choisir ?

J'en ai testé plusieurs depuis de nombreuses années. J'ai toujours été un fan de ce genre de trucs.


Humidificateur à eau froide

J'ai commencé avec un humidificateur Honeywell, à eau froide, pour lequel il fallait acheter des filtres en papier. Une vraie ruine. Un peu comme un aspirateur avec sac. Je l'ai gardé très longtemps et pourtant je n'osais jamais l'utiliser car les filtres étaient tout de suite crasseux. Résultat : revendu à la brocante annuelle avec un pack de filtres !

Humidificateur à ionisation (ultrasons, vapeur froide)

Les humidificateur à ultrasons c'est le truc à la mode depuis quelques années. Ca fait super vibrer l'eau à je ne sais pas quelle vitesse, et ça donne une espèce de nébulisation, comme dans les soirées des années 80 !

J'ai essayé deux modèles que je vous déconseille fortement :
  1. Le Boneco U7145 (120 EUR)
  2. Le Babymoov (80 EUR) qui pourtant est très bien noté
Dans les deux cas, je me suis retrouvé avec une pièce couverte de poussière blanche et un appareil tout blanc gris également, extérieur et intérieur. Il est vrai que mon eau est fort calcaire, mais cela persistait malgré le passage en carafe Brita. Pour ne rien arranger, les hygromètres intégrés ne fonctionnent pas du tout et je me suis retrouvé comme à la piscine, avec le sol trempé. 

Humidificateur à vapeur chaude

Ca c'est le truc simple. Qui fonctionne. Qui équivaut à la casserole d'eau bouillante placée dans la chambre par la grand mère du chaperon rouge (effet de courte durée malheureusement).

Ce type d'appareil offre deux avantages à mes yeux :
  1. Absence totale d'entretien comparé aux deux précédents types d'appareils qu'il faut sans cesse nettoyer. 
  2. Dans le même ordre d'idée, absence de bactérie dans la vapeur diffusée. L'eau qui bout détruit en effet 95% des bactéries. 
Notez l'utilisation de deux arguments magiques "sans d'entretien" et "sans bactéries"...

Le hic c'est que ça chauffe un tout petit peu la pièce (comme la casserole), mais en hiver cela ne pose pas de problème.

J'ai acheté un Vicks 610 (également estampillé WICK W-610E) et celui ci a fuit dès le premier usage. Après échange, il s'avère que le second fuyait également. J'en déduit que le problème est probablement dû à une mauvaise conception du trop-plein.


Ensuite, j'ai trouvé le Honeywell HH950 (40 EUR sur Amazon.fr avec livraison gratuite même en Belgique). Il est construit par le même fabricant avec les mêmes matériaux, mais celui ci ne fuit pas, est suffisamment silencieux, et humidifie rapidement les pièces, même grandes.

J'en ai deux : un pour notre salon/salle à manger de château (très grande pièce) et un pour les chambres (parfois pour ma fille, parfois pour mon fils, parfois pour nous).

Il possède deux puissances de chauffe (100 et 200 watts). En règle générale, je le mets sur 100W pendant une demi heure pour les chambres. Le mode 200W s'avère trop puissant si vous le laissez tourner longtemps. Effet sauna pour 40 EUR...

Et, miracle, le résultat est vraiment agréable. Malgré les radiateurs et parfois le poêle à bois allumé dans le salon, l'air reste "respirable" et pas agressif du tout pour le nez ou la gorge. Nos enfants ne font aucun rhume. Ce n'est pas une preuve scientifique, mais ça c'est vous qui voyez.

Le nettoyage du réservoir et des pièces est super simple : à l'eau savonneuse une ou deux fois sur la saison. Les 3 pièces se démontent et remontent facilement, la base est stable et robuste. Il n'y a pas besoin de filtre ou de désinfectant à l'inverse des humidificateurs brumisateurs et à vapeur froide. Aucune mauvaise odeur ni dans l'air ni dans le réservoir même si vous y laissez l'eau plusieurs jours. Enfin il n'y a aucun dépôt de calcaire qui se forme sur l'appareil ou dans la pièce, même sans utiliser d'eau filtrée par cartouche. Seule la petite partie de chauffe fixe le calcaire mais cela part facilement à l'eau et au vinaigre, à faire une fois par an avant de le ranger pour l'été.

Vous l'avez compris, je vous le conseille les yeux fermés ! Ce modèle se distingue nettement du lot comme le meilleur rapport qualité/prix/facilité d'utilisation.

Pour plus de confort, je l'ai personnellement couplé à un hygromètre de la marque TFA (marque allemande), et j'utilise également une prise compte à rebours Ansmann AES1 (décidément ces allemands...) qui permet d'allumer l’humidificateur pour une durée prédéfinie. Ces deux gadgets coûtent environs 15 EUR et sont également livrables gratuitement.




26 févr. 2013 Le belge malin
En cette période hivernale, nous souffrons. Outre le manque de lumière, les pannes de batteries et les oreilles gelées, il existe un fléau bien plus grave : les gosses qui braillent. Pour un canadien ça ne veut rien dire, mais pour le reste du monde, ça veut dire un enfant qui hurle.

Pourquoi ? pourquoi, mais pourquoi il hurle ?

Parce qu'il a mal à la gorge, que son nez enfle, que ses oreilles se bouchent et suintent et parce que on ne peut pas leur donner des Strepsils codéïne. Quelle misère ! Outre la revente dudit bébé ou enfant sur Internet, il est possible de limiter fortement les hurlements causés par les désagréments de l'hiver sur le petit corps fragile. D'une part, on peut les emplir de tisane au thym (pas pour les bébés) et miel (pas pour les bébés), mais plus grands ils feront pipi au lit pour se venger. D'autre part, on peut hydrater leurs muqueuses avec un humidificateur du tonnerre. C'est la muqueuse sèche qui est le pire ennemi de la gorge saine. Tout le monde sait ça.

Quel modèle d'humidificateur choisir ?

J'en ai testé plusieurs depuis de nombreuses années. J'ai toujours été un fan de ce genre de trucs.


Humidificateur à eau froide

J'ai commencé avec un humidificateur Honeywell, à eau froide, pour lequel il fallait acheter des filtres en papier. Une vraie ruine. Un peu comme un aspirateur avec sac. Je l'ai gardé très longtemps et pourtant je n'osais jamais l'utiliser car les filtres étaient tout de suite crasseux. Résultat : revendu à la brocante annuelle avec un pack de filtres !

Humidificateur à ionisation (ultrasons, vapeur froide)

Les humidificateur à ultrasons c'est le truc à la mode depuis quelques années. Ca fait super vibrer l'eau à je ne sais pas quelle vitesse, et ça donne une espèce de nébulisation, comme dans les soirées des années 80 !

J'ai essayé deux modèles que je vous déconseille fortement :
  1. Le Boneco U7145 (120 EUR)
  2. Le Babymoov (80 EUR) qui pourtant est très bien noté
Dans les deux cas, je me suis retrouvé avec une pièce couverte de poussière blanche et un appareil tout blanc gris également, extérieur et intérieur. Il est vrai que mon eau est fort calcaire, mais cela persistait malgré le passage en carafe Brita. Pour ne rien arranger, les hygromètres intégrés ne fonctionnent pas du tout et je me suis retrouvé comme à la piscine, avec le sol trempé. 

Humidificateur à vapeur chaude

Ca c'est le truc simple. Qui fonctionne. Qui équivaut à la casserole d'eau bouillante placée dans la chambre par la grand mère du chaperon rouge (effet de courte durée malheureusement).

Ce type d'appareil offre deux avantages à mes yeux :
  1. Absence totale d'entretien comparé aux deux précédents types d'appareils qu'il faut sans cesse nettoyer. 
  2. Dans le même ordre d'idée, absence de bactérie dans la vapeur diffusée. L'eau qui bout détruit en effet 95% des bactéries. 
Notez l'utilisation de deux arguments magiques "sans d'entretien" et "sans bactéries"...

Le hic c'est que ça chauffe un tout petit peu la pièce (comme la casserole), mais en hiver cela ne pose pas de problème.

J'ai acheté un Vicks 610 (également estampillé WICK W-610E) et celui ci a fuit dès le premier usage. Après échange, il s'avère que le second fuyait également. J'en déduit que le problème est probablement dû à une mauvaise conception du trop-plein.


Ensuite, j'ai trouvé le Honeywell HH950 (40 EUR sur Amazon.fr avec livraison gratuite même en Belgique). Il est construit par le même fabricant avec les mêmes matériaux, mais celui ci ne fuit pas, est suffisamment silencieux, et humidifie rapidement les pièces, même grandes.

J'en ai deux : un pour notre salon/salle à manger de château (très grande pièce) et un pour les chambres (parfois pour ma fille, parfois pour mon fils, parfois pour nous).

Il possède deux puissances de chauffe (100 et 200 watts). En règle générale, je le mets sur 100W pendant une demi heure pour les chambres. Le mode 200W s'avère trop puissant si vous le laissez tourner longtemps. Effet sauna pour 40 EUR...

Et, miracle, le résultat est vraiment agréable. Malgré les radiateurs et parfois le poêle à bois allumé dans le salon, l'air reste "respirable" et pas agressif du tout pour le nez ou la gorge. Nos enfants ne font aucun rhume. Ce n'est pas une preuve scientifique, mais ça c'est vous qui voyez.

Le nettoyage du réservoir et des pièces est super simple : à l'eau savonneuse une ou deux fois sur la saison. Les 3 pièces se démontent et remontent facilement, la base est stable et robuste. Il n'y a pas besoin de filtre ou de désinfectant à l'inverse des humidificateurs brumisateurs et à vapeur froide. Aucune mauvaise odeur ni dans l'air ni dans le réservoir même si vous y laissez l'eau plusieurs jours. Enfin il n'y a aucun dépôt de calcaire qui se forme sur l'appareil ou dans la pièce, même sans utiliser d'eau filtrée par cartouche. Seule la petite partie de chauffe fixe le calcaire mais cela part facilement à l'eau et au vinaigre, à faire une fois par an avant de le ranger pour l'été.

Vous l'avez compris, je vous le conseille les yeux fermés ! Ce modèle se distingue nettement du lot comme le meilleur rapport qualité/prix/facilité d'utilisation.

Pour plus de confort, je l'ai personnellement couplé à un hygromètre de la marque TFA (marque allemande), et j'utilise également une prise compte à rebours Ansmann AES1 (décidément ces allemands...) qui permet d'allumer l’humidificateur pour une durée prédéfinie. Ces deux gadgets coûtent environs 15 EUR et sont également livrables gratuitement.




12 févr. 2013

Vous en avez rêvé, le communisme l'a fait !

J'ai trouvé pour vous LA fourche, disponible en une seule couleur, en une seule taille, l'incassable, l'ergonomique, la solide, la robuste, celle qui a été inventée par la NASA et qui devrait, si le monde était un énorme régime communiste, être la seule qui existe sur terre. Mais pourquoi tant de choix ?

Les meilleures fourches sont anglaises

Il n'y a pas photo : nous ne sommes nulle part en Europe pour faire des fourches correctes ! Et le raisonnement est valable également pour les bèches. On trouve partout et toujours ce bête manche droit, pas pratique du tout, comme au temps des cavernes, où on plantait une branche d'arbre dans un bout de fer.

Depuis, la solution existe, toute bête : le manche anglais, avec poignée en D ... aussi appelée poignée en Y, ça dépend du point de vue.

La marque de jardinage - continentale - européenne qui lira ce blog, aura tout pigé et deviendra la maîtresse régnant sur le monde (des fourches).

Les anglais, qui ne sont eux, pas des manches en jardinage, ont toujours utilisé des fourches et des bêches avec des poignées de manches en D. La marque la plus connue en Angleterre, et qui me fait assez fantasmer est Bulldog. Une fonderie familiale véritable remplie d'acier en fusion et de malabars qui frappent sur ledit acier sans se brûler jamais depuis 1780. Si vous avez le temps, vous regarderez la vidéo de la fabrique en bas de page, c'est assez excitant.

Fourche Bulldog en fer forgé avec manche en D
Leur modèle haut de gamme ? La Bulldog Premier Strapped Garden Fork, genre la fourche plus dure que la roche, forgée en une pièce. La Rolls.

L'autre modèle, un peu moins robuste, mais qui sort également du lot est la Bulldog Evergreen Fork.

Malheureusement leurs fourches sont quasiment introuvables sur le continent et, bien qu'en vente sur Amazon.co.uk, il reste difficile (à l'heure actuelle) de se les faire livrer en Europe.

Si vous avez de la chance et que vous arrivez à en acheter une, faites bien attention au modèle : les anglais distinguent les Border Forks (fourche pour parterres), les Digging Forks (fourches pour creuser) et les Garden Forks (fourches traditionnelles pour jardins). La taille (hauteur et la largeur) de la fourche (la partie métallique) varie, de la plus petite (border) à la plus grande (garden). Je vous conseille personnellement la fourche de jardin, universelle, à laquelle nous sommes habitués. Tenez également compte du fait que les manches anglais sont petits, généralement 71 cm. (28") de haut. C'est fort pratique pour retourner un compost (imaginez-vous en train de la faire avec un manche droit, fermez les yeux, et maintenant imaginez vous le faire avec une poignée en D...), mais pour retourner le sol, 71 cm. ça casse vite le dos. La norme en Europe est 1m20.

Bulldog assure également la production des fourches de la marque Alan Titchmarsh, mais à part une photo du beau gars aux cheveux gris qui porte une fourche sur le dos, je ne vois pas pourquoi il faudrait préférer la copie à l'original.

Deux solutions alternatives aux fourches anglaises

Si vous n'arrivez pas à vous fournir une Bulldog, il vous reste deux solutions pour tout de même avoir une fourche digne de ce nom.

A gauche la finlandaise, à droite l'anglaise 'maison'

1. Acheter un manche en D et le monter sur votre fourche actuelle

C'est ce que j'ai fait avec une de mes vieilles fourches. Vous pouvez trouver un vrai manche anglais en frêne avec poignée en D sur Amazon France au prix de 12 EUR et sur Amazon Angleterre à 10 EUR. Dans les deux cas la livraison est gratuite. Rien à dire, c'est la classe, et ça vous fait un outil maniable et léger  Pour la solidité, je vous dirai ça dans un an ou deux. Une partie de mon terrain étant cependant minée de briques et cailloux, je ne me risquerais plus d'y utiliser de manche en bois. J'y ai déjà cassé suffisamment de manches de bêches comme ça, avant d'acheter un modèle Pollet avec manche en fibre de verre qui pèse deux tonnes.

2. Acheter une fourche finlandaise !

Et oui, une marque l'a fait. Fiskars, une marque finlandaise renommée, a sorti son modèle, la fourche bêche Fiskars Ergoplus 122 cm, avec un manche et une poignée ergonomiques. Le prix est plus que correct (50 EUR sur Amazon France, 38 EUR sur Amazon Allemagne), et la livraison est gratuite ici aussi. Autant dire broquette comme prix comparé à la fourche prêt-à-casser que vous trouverez chez Mr. Bricolasse.

La fourche idéale : Fiskars ErgoPlus 122 cm.
A côté des données techniques officielles de Fiskars, moi, ce que j'en retiens c'est que :

- elle est incassable (testé, retesté et agressé par mon terrain empierré, le manche en métal ne bronche pas)
- elle est légère
- elle est réellement ergonomique. Dommage pour ce terme sur-utilisé, mais ici c'est vraiment flagrant : plus de mal au dos et un confort d'utilisation sans pareil. Les angles, les gels, les courbes, ils ont bien calculé ça...
- elle possède la fameuse poignée YD dont je vous parle depuis 15 minutes

C'est simple, je l'emporte au potager, au verger et au compost, et j'en ai déjà commandé une deuxième pour le cadeau de la Fête des Pères. A 65 ans, mon père va enfin faire corps avec une fourche.

Ami de l'ostéopathie, à toi de voir, mais moi je ne saurais que trop te conseiller d'acquérir une fourche digne de ce nom. Penses à ton dos camarade !







Fabrication d'une bêche en fer forgé chez Bulldog



12 févr. 2013 b126

Vous en avez rêvé, le communisme l'a fait !

J'ai trouvé pour vous LA fourche, disponible en une seule couleur, en une seule taille, l'incassable, l'ergonomique, la solide, la robuste, celle qui a été inventée par la NASA et qui devrait, si le monde était un énorme régime communiste, être la seule qui existe sur terre. Mais pourquoi tant de choix ?

Les meilleures fourches sont anglaises

Il n'y a pas photo : nous ne sommes nulle part en Europe pour faire des fourches correctes ! Et le raisonnement est valable également pour les bèches. On trouve partout et toujours ce bête manche droit, pas pratique du tout, comme au temps des cavernes, où on plantait une branche d'arbre dans un bout de fer.

Depuis, la solution existe, toute bête : le manche anglais, avec poignée en D ... aussi appelée poignée en Y, ça dépend du point de vue.

La marque de jardinage - continentale - européenne qui lira ce blog, aura tout pigé et deviendra la maîtresse régnant sur le monde (des fourches).

Les anglais, qui ne sont eux, pas des manches en jardinage, ont toujours utilisé des fourches et des bêches avec des poignées de manches en D. La marque la plus connue en Angleterre, et qui me fait assez fantasmer est Bulldog. Une fonderie familiale véritable remplie d'acier en fusion et de malabars qui frappent sur ledit acier sans se brûler jamais depuis 1780. Si vous avez le temps, vous regarderez la vidéo de la fabrique en bas de page, c'est assez excitant.

Fourche Bulldog en fer forgé avec manche en D
Leur modèle haut de gamme ? La Bulldog Premier Strapped Garden Fork, genre la fourche plus dure que la roche, forgée en une pièce. La Rolls.

L'autre modèle, un peu moins robuste, mais qui sort également du lot est la Bulldog Evergreen Fork.

Malheureusement leurs fourches sont quasiment introuvables sur le continent et, bien qu'en vente sur Amazon.co.uk, il reste difficile (à l'heure actuelle) de se les faire livrer en Europe.

Si vous avez de la chance et que vous arrivez à en acheter une, faites bien attention au modèle : les anglais distinguent les Border Forks (fourche pour parterres), les Digging Forks (fourches pour creuser) et les Garden Forks (fourches traditionnelles pour jardins). La taille (hauteur et la largeur) de la fourche (la partie métallique) varie, de la plus petite (border) à la plus grande (garden). Je vous conseille personnellement la fourche de jardin, universelle, à laquelle nous sommes habitués. Tenez également compte du fait que les manches anglais sont petits, généralement 71 cm. (28") de haut. C'est fort pratique pour retourner un compost (imaginez-vous en train de la faire avec un manche droit, fermez les yeux, et maintenant imaginez vous le faire avec une poignée en D...), mais pour retourner le sol, 71 cm. ça casse vite le dos. La norme en Europe est 1m20.

Bulldog assure également la production des fourches de la marque Alan Titchmarsh, mais à part une photo du beau gars aux cheveux gris qui porte une fourche sur le dos, je ne vois pas pourquoi il faudrait préférer la copie à l'original.

Deux solutions alternatives aux fourches anglaises

Si vous n'arrivez pas à vous fournir une Bulldog, il vous reste deux solutions pour tout de même avoir une fourche digne de ce nom.

A gauche la finlandaise, à droite l'anglaise 'maison'

1. Acheter un manche en D et le monter sur votre fourche actuelle

C'est ce que j'ai fait avec une de mes vieilles fourches. Vous pouvez trouver un vrai manche anglais en frêne avec poignée en D sur Amazon France au prix de 12 EUR et sur Amazon Angleterre à 10 EUR. Dans les deux cas la livraison est gratuite. Rien à dire, c'est la classe, et ça vous fait un outil maniable et léger  Pour la solidité, je vous dirai ça dans un an ou deux. Une partie de mon terrain étant cependant minée de briques et cailloux, je ne me risquerais plus d'y utiliser de manche en bois. J'y ai déjà cassé suffisamment de manches de bêches comme ça, avant d'acheter un modèle Pollet avec manche en fibre de verre qui pèse deux tonnes.

2. Acheter une fourche finlandaise !

Et oui, une marque l'a fait. Fiskars, une marque finlandaise renommée, a sorti son modèle, la fourche bêche Fiskars Ergoplus 122 cm, avec un manche et une poignée ergonomiques. Le prix est plus que correct (50 EUR sur Amazon France, 38 EUR sur Amazon Allemagne), et la livraison est gratuite ici aussi. Autant dire broquette comme prix comparé à la fourche prêt-à-casser que vous trouverez chez Mr. Bricolasse.

La fourche idéale : Fiskars ErgoPlus 122 cm.
A côté des données techniques officielles de Fiskars, moi, ce que j'en retiens c'est que :

- elle est incassable (testé, retesté et agressé par mon terrain empierré, le manche en métal ne bronche pas)
- elle est légère
- elle est réellement ergonomique. Dommage pour ce terme sur-utilisé, mais ici c'est vraiment flagrant : plus de mal au dos et un confort d'utilisation sans pareil. Les angles, les gels, les courbes, ils ont bien calculé ça...
- elle possède la fameuse poignée YD dont je vous parle depuis 15 minutes

C'est simple, je l'emporte au potager, au verger et au compost, et j'en ai déjà commandé une deuxième pour le cadeau de la Fête des Pères. A 65 ans, mon père va enfin faire corps avec une fourche.

Ami de l'ostéopathie, à toi de voir, mais moi je ne saurais que trop te conseiller d'acquérir une fourche digne de ce nom. Penses à ton dos camarade !







Fabrication d'une bêche en fer forgé chez Bulldog



9 janv. 2013

Programme des réjouissances à venir

Chers amis du Belge Malin, bonne année ! J'espère que vous avez fêté cela comme il se doit.

Vous êtes quelques un à me lire et à réagir sur mes articles et cela me fait bien  plaisir. Cette année sera celle de toutes les folies, car j'ai un tas de choses à vous dire et à vous expliquer, vous qui ne savez rien.

J'ai été un peu absent ces derniers temps parce que j'étais en train de me décontracter en travaillant comme une bête dans mon verger. Etre toute l'année enfermé dans un bureau en carton, appelle le grand air pendant les congés.


Je voudrais donc vous parler :

Au verger et dans le jardin

- de la meilleure façon de planter un arbre fruitier et de planter des petits fruitiers
- des outils à main, à électricité, à essence, mais pas au charbon, qui vous y aideront et vous donneront l'envie de travailler tel Brutus ou Eddy Merckx (ou Lance Armstrong)
- de la façon d'entretenir votre matériel increvable d'amour
- des techniques simples et compréhensibles de taille et d'entretien des arbres
- des techniques peu connues qui vous permettront d'ouvrir facilement vos arbres à la lumière pour pas un rond
- de la façon de créer et de gérer un compost en bon père de famille
- de débuter (ou améliorer) un potager facilement, qui ne vous demandera pas de grand entretien et vous remplira les brouettes

A la maison

- du matériel robuste (cher et moins cher) pour que le bricolage soit fierté et non corvée
- des textiles geniaux, naturels et respirants autres que le polyester, l'elastane et le diesel

En cuisine

- des jus qui tuent
- des casseroles à vous en casser les poignets
- d'une façon efficace d'aiguiser vos couteaux sans devoir être boucher de formation
- de verres à vins
- d'astuces pour cave à vins
- de la céramique

A la nurserie

- des langes sans pneu
- des couches lavables
- des laits pour bébés sans Nestlé
- des biberons
- des lingettes sans produit chimique
- des produits qui sentent bon
- de bons humidificateurs pour leur éviter le rhume
- et des fessées me demanderont certains

A l'attaque

- rubrique Et pourtant c'était bien cher ! où on va un peu se défouler ...

C'est disparate j'en conviens, mais c'est comme ça.
Là dessus, à très bientôt !
9 janv. 2013 b126

Programme des réjouissances à venir

Chers amis du Belge Malin, bonne année ! J'espère que vous avez fêté cela comme il se doit.

Vous êtes quelques un à me lire et à réagir sur mes articles et cela me fait bien  plaisir. Cette année sera celle de toutes les folies, car j'ai un tas de choses à vous dire et à vous expliquer, vous qui ne savez rien.

J'ai été un peu absent ces derniers temps parce que j'étais en train de me décontracter en travaillant comme une bête dans mon verger. Etre toute l'année enfermé dans un bureau en carton, appelle le grand air pendant les congés.


Je voudrais donc vous parler :

Au verger et dans le jardin

- de la meilleure façon de planter un arbre fruitier et de planter des petits fruitiers
- des outils à main, à électricité, à essence, mais pas au charbon, qui vous y aideront et vous donneront l'envie de travailler tel Brutus ou Eddy Merckx (ou Lance Armstrong)
- de la façon d'entretenir votre matériel increvable d'amour
- des techniques simples et compréhensibles de taille et d'entretien des arbres
- des techniques peu connues qui vous permettront d'ouvrir facilement vos arbres à la lumière pour pas un rond
- de la façon de créer et de gérer un compost en bon père de famille
- de débuter (ou améliorer) un potager facilement, qui ne vous demandera pas de grand entretien et vous remplira les brouettes

A la maison

- du matériel robuste (cher et moins cher) pour que le bricolage soit fierté et non corvée
- des textiles geniaux, naturels et respirants autres que le polyester, l'elastane et le diesel

En cuisine

- des jus qui tuent
- des casseroles à vous en casser les poignets
- d'une façon efficace d'aiguiser vos couteaux sans devoir être boucher de formation
- de verres à vins
- d'astuces pour cave à vins
- de la céramique

A la nurserie

- des langes sans pneu
- des couches lavables
- des laits pour bébés sans Nestlé
- des biberons
- des lingettes sans produit chimique
- des produits qui sentent bon
- de bons humidificateurs pour leur éviter le rhume
- et des fessées me demanderont certains

A l'attaque

- rubrique Et pourtant c'était bien cher ! où on va un peu se défouler ...

C'est disparate j'en conviens, mais c'est comme ça.
Là dessus, à très bientôt !

24 nov. 2012

Petit comparatif de lingettes pour bébés


Et vous ne vous en doutiez pas ?

C'est drôle comme il faut toujours que les gens ne fassent pas confiance à leur instinct. A l'heure actuelle, on dirait parfois que le bon sens s'est fait écrabouiller par l'hormone du Marketing.

Est-ce bien normal selon vous, soyez honnête, de mettre tous ces ingrédients ça sur les fesses d'un bébé ? Cela vous inspire-t-il confiance ?

Moi personnellement, mon instinct me dit que non. Je n'oserais même pas mettre ça sur un chat ou sur mes jantes de voitures, deux choses précieuses s'il en est.

Et pourtant, il a fallu que la radio hurle ALAAARME en novembre 2012 pour que les gens tout d'un coup se disent que oui, c'est un peu foireux tous ces produits. l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de Santé française) vient en effet de publier une étude selon laquelle les lingettes pour bébés contiennent trop de phénoxyéthanol, une sorte de ... je ne sais pas du tout. 

Mais en tout cas ce produit est très mauvais et on va tous crever. D'après eux ça vous bousille le foie et le sang (relié aux fesses via la veine aorte). A mon avis c'est la même recette de base que pour les clopes, le redbull ou le Pisang.

Alors que faire ?

La Belgique planche actuellement sur un projet de loi qui interdirait la vente de lingettes pour bébés aux moins de 18 ans. La deuxième contrainte serait d’apposer une image d'un foie pourri avec la mention "Se laver le pèt provoque une mort lente et certaine".

Plus sérieusement, il existe plusieurs solutions tout aussi pratiques que vos lingettes actuelles.

Laissons tomber le trop simple "gant de toilette avec savon" car je sais que je vais me faire siffler pour le côté peu pratique et assèchant de la chose.

Le liniment oléo calcaire

Tout est dit dans le nom. De l'huile (éviter l'huile de moteur) et du calcaire (éviter la chaux vive).

Je vous mets en garde car ici aussi, les grandes marques se sont lancées dans l'aventure, en y rajoutant pleins d'ingrédients magiques comme le parfum, les paillettes qui brillent, l'amincissant pour fesses de bébé, bref, je ne sais pas moi, mais des choses qui n'ont rien à voir avec une paire de fesses de bébés.

Personnellement j'ai beaucoup utilisé le Liniment oléo calcaire stabilisé - Cooper 750 ml (mais non pas sur moi! sur notre petite fille née en 2010). Ce produit est sans additifs et fonctionne vraiment très bien. Vous devez donc mettre une petit noix sur les fesses dudit bébé et l'étaler avec un petit mouchoir. Aucune allergie, aucune irritation, pas de fesses rouges. Bref, un truc normal. Vous trouverez plusieurs liniments qui ont de bons commentaires sur Amazon France mais que je ne connais pas. Le liniment Cooper nous avait été conseillé lui à la maternité de notre hôpital et s'achetait à l'époque en pharmacie. Du sérieux. Avec 750 ml, vous tenez deux ans je pense! C'est donc vachement plus écologique et économique que les lingettes Marlboro.

Je veux des lingettes, je suis moderne !

Je comprends, on se calme. C'est vrai que c'est bien pratique de se balader avec son petit sachet de lingettes en voiture, en rando, en camping, en train, en maillot, etc. et que de se prendre le sachet de mouchoir + le liniment, c'est quelque chose qu'on ne sait plus faire. C'est trop lourd...
Bon, pour vous bande de fainéants, il y a la lingette écologique. Mais attention, la vraie, pas celle qui n'a juste pas de paraben mais qui embarque tout le reste.


La meilleure marque selon moi, selon ma femme, selon les fesses de ma fille, et après essai de nombreuses marques est la Jackson Reece.

Ces lingettes sont vendues assez chère en France ou en Belgique (pays qui tapent dans les prix sur tout ce qui est bio), mais sont proposées à des prix ridiculement bas (-50%) en Allemagne (Jackson Reece Babyfeuchttücher) ou en Angleterre (Jackson Reece herbal wipes). A vous de les acheter en quantité pour réduire vos frais de port. Les prix sont parfois impressionnants sur Amazon.co.uk comme ce pack de 10 paquets de 64 lingettes pour moins de 25 EUR.

Les lingettes Jackson Reece Natural Herbal ont été primées à de nombreuses reprises en Angleterre, Allemagne, etc. par des associations de consommateurs et de parents.

Elles sont fabriquées à base de matières naturelles, sont biodégradables et sont compostables (pulpe de bois). La classe ! Vous réduisez donc le volume de vos poubelles, au moins un peu.

Aucun produit chimique n'entre dans leur composition. La liste de ce qu'il n'utilisent pas est publiée sur leur site : sans alcool, sans paraben, sans laurylsulfate de sodium, sans lauryl éther sulfate de sodium, sans lanoline, sans benzoate, sans phtalate, sans methylisothiazolinone, sans propylène glycol, sans phénoxyéthanol, sans triclosan, sans formaldéhyde, sans savon, sans parfum et finalement sans produits pétrochimiques.

Y'a plus rien ou quoi ?!

Si : du sérum physiologique (saline), de l'aloe vera, de l'HE d'Arbre à Thé (tea tree), de l'ylang ylang et de l'eau purifiée.

Les lingettes sont suffisamment humides pour bien nettoyer et laissent la peau bien hydratée;
L'odeur est naturelle et sent très bon;
et finalement, elles sont bien douces.

Notre petite n'a fait aucune allergie, rougeur, ou assèchement de la peau.
Bref, personnellement je suis convaincu et je vais en recommander pour le petit frère qui arrive très bientôt.

Autre chose, autre prix ?

Si vous n'arrivez pas à vous procurer les Jacskon Reece (car apparemment Amazon.co.uk n'aime pas de livrer à l'oeil les français mais bien les belges), vous pouvez toujours acquérir les lingettes Natracare, qui sont très bien également, avec leur super odeur d'abricot. Natracare est une excellente marque (anglaise aussi) et propose par ailleurs des coussinets d'allaitements, des lingettes pour femme, etc.




Enfin, pour les budgets plus serrés, sachez que Nivea vend également des lingettes bio avec les Nivea Baby Pure & Natural qui sont très bon marché (ils ont rogné sur le prix de la traduction du nom du produit en français je suppose). L'odeur est un peu moins chouette selon moi (camomille) mais au total ça fait ce que ça doit faire et c'est accessible pour du bio. Il parait qu'on peut les jeter dans les WC au fait.


Bon week-end, et souvenez vous de prendre garde à vos fesses...



24 nov. 2012 b126

Petit comparatif de lingettes pour bébés


Et vous ne vous en doutiez pas ?

C'est drôle comme il faut toujours que les gens ne fassent pas confiance à leur instinct. A l'heure actuelle, on dirait parfois que le bon sens s'est fait écrabouiller par l'hormone du Marketing.

Est-ce bien normal selon vous, soyez honnête, de mettre tous ces ingrédients ça sur les fesses d'un bébé ? Cela vous inspire-t-il confiance ?

Moi personnellement, mon instinct me dit que non. Je n'oserais même pas mettre ça sur un chat ou sur mes jantes de voitures, deux choses précieuses s'il en est.

Et pourtant, il a fallu que la radio hurle ALAAARME en novembre 2012 pour que les gens tout d'un coup se disent que oui, c'est un peu foireux tous ces produits. l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de Santé française) vient en effet de publier une étude selon laquelle les lingettes pour bébés contiennent trop de phénoxyéthanol, une sorte de ... je ne sais pas du tout. 

Mais en tout cas ce produit est très mauvais et on va tous crever. D'après eux ça vous bousille le foie et le sang (relié aux fesses via la veine aorte). A mon avis c'est la même recette de base que pour les clopes, le redbull ou le Pisang.

Alors que faire ?

La Belgique planche actuellement sur un projet de loi qui interdirait la vente de lingettes pour bébés aux moins de 18 ans. La deuxième contrainte serait d’apposer une image d'un foie pourri avec la mention "Se laver le pèt provoque une mort lente et certaine".

Plus sérieusement, il existe plusieurs solutions tout aussi pratiques que vos lingettes actuelles.

Laissons tomber le trop simple "gant de toilette avec savon" car je sais que je vais me faire siffler pour le côté peu pratique et assèchant de la chose.

Le liniment oléo calcaire

Tout est dit dans le nom. De l'huile (éviter l'huile de moteur) et du calcaire (éviter la chaux vive).

Je vous mets en garde car ici aussi, les grandes marques se sont lancées dans l'aventure, en y rajoutant pleins d'ingrédients magiques comme le parfum, les paillettes qui brillent, l'amincissant pour fesses de bébé, bref, je ne sais pas moi, mais des choses qui n'ont rien à voir avec une paire de fesses de bébés.

Personnellement j'ai beaucoup utilisé le Liniment oléo calcaire stabilisé - Cooper 750 ml (mais non pas sur moi! sur notre petite fille née en 2010). Ce produit est sans additifs et fonctionne vraiment très bien. Vous devez donc mettre une petit noix sur les fesses dudit bébé et l'étaler avec un petit mouchoir. Aucune allergie, aucune irritation, pas de fesses rouges. Bref, un truc normal. Vous trouverez plusieurs liniments qui ont de bons commentaires sur Amazon France mais que je ne connais pas. Le liniment Cooper nous avait été conseillé lui à la maternité de notre hôpital et s'achetait à l'époque en pharmacie. Du sérieux. Avec 750 ml, vous tenez deux ans je pense! C'est donc vachement plus écologique et économique que les lingettes Marlboro.

Je veux des lingettes, je suis moderne !

Je comprends, on se calme. C'est vrai que c'est bien pratique de se balader avec son petit sachet de lingettes en voiture, en rando, en camping, en train, en maillot, etc. et que de se prendre le sachet de mouchoir + le liniment, c'est quelque chose qu'on ne sait plus faire. C'est trop lourd...
Bon, pour vous bande de fainéants, il y a la lingette écologique. Mais attention, la vraie, pas celle qui n'a juste pas de paraben mais qui embarque tout le reste.


La meilleure marque selon moi, selon ma femme, selon les fesses de ma fille, et après essai de nombreuses marques est la Jackson Reece.

Ces lingettes sont vendues assez chère en France ou en Belgique (pays qui tapent dans les prix sur tout ce qui est bio), mais sont proposées à des prix ridiculement bas (-50%) en Allemagne (Jackson Reece Babyfeuchttücher) ou en Angleterre (Jackson Reece herbal wipes). A vous de les acheter en quantité pour réduire vos frais de port. Les prix sont parfois impressionnants sur Amazon.co.uk comme ce pack de 10 paquets de 64 lingettes pour moins de 25 EUR.

Les lingettes Jackson Reece Natural Herbal ont été primées à de nombreuses reprises en Angleterre, Allemagne, etc. par des associations de consommateurs et de parents.

Elles sont fabriquées à base de matières naturelles, sont biodégradables et sont compostables (pulpe de bois). La classe ! Vous réduisez donc le volume de vos poubelles, au moins un peu.

Aucun produit chimique n'entre dans leur composition. La liste de ce qu'il n'utilisent pas est publiée sur leur site : sans alcool, sans paraben, sans laurylsulfate de sodium, sans lauryl éther sulfate de sodium, sans lanoline, sans benzoate, sans phtalate, sans methylisothiazolinone, sans propylène glycol, sans phénoxyéthanol, sans triclosan, sans formaldéhyde, sans savon, sans parfum et finalement sans produits pétrochimiques.

Y'a plus rien ou quoi ?!

Si : du sérum physiologique (saline), de l'aloe vera, de l'HE d'Arbre à Thé (tea tree), de l'ylang ylang et de l'eau purifiée.

Les lingettes sont suffisamment humides pour bien nettoyer et laissent la peau bien hydratée;
L'odeur est naturelle et sent très bon;
et finalement, elles sont bien douces.

Notre petite n'a fait aucune allergie, rougeur, ou assèchement de la peau.
Bref, personnellement je suis convaincu et je vais en recommander pour le petit frère qui arrive très bientôt.

Autre chose, autre prix ?

Si vous n'arrivez pas à vous procurer les Jacskon Reece (car apparemment Amazon.co.uk n'aime pas de livrer à l'oeil les français mais bien les belges), vous pouvez toujours acquérir les lingettes Natracare, qui sont très bien également, avec leur super odeur d'abricot. Natracare est une excellente marque (anglaise aussi) et propose par ailleurs des coussinets d'allaitements, des lingettes pour femme, etc.




Enfin, pour les budgets plus serrés, sachez que Nivea vend également des lingettes bio avec les Nivea Baby Pure & Natural qui sont très bon marché (ils ont rogné sur le prix de la traduction du nom du produit en français je suppose). L'odeur est un peu moins chouette selon moi (camomille) mais au total ça fait ce que ça doit faire et c'est accessible pour du bio. Il parait qu'on peut les jeter dans les WC au fait.


Bon week-end, et souvenez vous de prendre garde à vos fesses...